LE POURQUOI DU COMMENT

Même si quelques miettes d’explication ont été parsemées ça et là sur les raisons de la création de ce blog, je voulais prendre le temps d’élaborer un peu plus. Sûrement aussi parce qu’en plus de remettre mes décisions au lendemain, j’éprouve un besoin quasi-constant de les justifier.

Pour poser un peu le décor, j’ai quitté mon travail ainsi que la capitale française il y a de cela sept mois (déjà !) et l’une des raisons qui ont motivé ce changement de vie radical était que je voulais consacrer plus de temps à l’écriture. J’aime écrire, depuis aussi longtemps que je me souvienne, et le besoin de prendre ce « hobby » plus au sérieux et de me donner une chance d’en faire mon métier grandissait chaque jour un peu plus. Libérée (délivréééée, pardon) du tourbillon qu’est la vie parisienne, retrouvant sérénité et temps libre pour m’adonner à cette joyeuse activité j’ai alors croisé le chemin d’un vieil ami qui ne m’avait pourtant guère manqué : le blocage créatif. Les idées étaient là, l’envie d’écrire aussi, mais impossible d’avancer. J’ai donc rapidement été prise dans ce merveilleux cercle vicieux du « je n’arrive pas à écrire donc je me sens mal et du coup comme je me sens mal, je n’arrive pas à écrire ». Il me fallait donc trouver une solution pour réussir à écrire régulièrement afin de remettre le train en marche mais sans me confronter à toutes les angoisses liées à la création (entendons par là « l’écriture d’œuvres de fiction », je ne dis pas que le « blogging » n’est pas une activité créative).

Évidemment, l’idée de créer un blog traînait dans un coin de ma tête depuis un long moment (j’ai grandi à l’époque des skyblogs tout de même !), mais les mêmes doutes revenaient à chaque fois : De quoi vais-je parler ? Qui va me lire ? Il y a déjà des blogs sur tous les sujets possibles et imaginables, en quoi le mien serait différent ? Vous voyez le genre ?

Et puis finalement, lasse de fixer tristement mon ordinateur et mes carnets en écoutant des chansons badantes (nda : mot franglais désignant quelque chose de déprimant), j’ai décidé d’envoyer valser mes angoisser et dix minutes plus tard je créais mon blog. Bon, je dis dix minutes mais, en vrai, rien que pour trouver un titre il m’a fallu deux bonnes heures et construire le blog m’en a pris deux jours (coucou la perfectionniste !).

Alors non, ce blog ne sera sûrement pas la prochaine « grosse sensation du web » (mais en a-t-il seulement la prétention ou l’ambition ?), il ne sera pas non plus un blog beauté, ni un blog lifestyle, ni un blog politique. Ce sera un blog hybride (blogybride, ça aurait pu faire un chouette titre ça aussi !), où je partage mes réflexions sur des sujets qui me tiennent à cœur (et il y en a pas mal…), mes découvertes récentes ou plus anciennes, sans doute même vous livrerais-je des petits morceaux de ma vie. Disons que le but est pour moi d’écrire sans me mettre la pression, les articles naîtront donc au gré de mon inspiration et ce blog n’aura sans doute ni queue ni tête ! J’ai d’ailleurs un peu (beaucoup) galéré à créer des catégories pour organiser ce futur joyeux bordel mais je me dis que c’est peut-être un signe aussi : je n’aime pas tellement l’idée d’être mise dans une case, alors pourquoi chercher à le faire avec mes articles ?

Voilà, tout ça est un peu brouillon, un peu fouillis, mais je pense que si vous êtes arrivés jusqu’ici vous aurez compris que ce sera sûrement le mot d’ordre de ce blog.

Sur ces belles paroles, je vous laisse donc partir à la découverte de cette entité éclectique et vous souhaite une bonne lecture !

You may also like

2 commentaires

  1. Mh, l’envie d’écrire, je créer un blog, ne pas savoir quoi y mettre, ou plutôt non, vouloir tout y mettre et ne pas savoir quoi choisir pour rester dans une certaine cohérence… Je connais…
    J’ai eu de nombreux blog, j’en ai rempli des pages de texte. Puis une envie de changer de look, de sujet, d’en ajouter, d’en retirer, de rendre le tout plus propre, plus design, mais le design ne colle pas avec tous les articles mal formatés pour être affiché comme ceci ou comme cela, arf, faut tout recommencer, mais du coup, pourquoi ne pas faire un coup de nettoyage ? On reprend les même (on trie) et on recommence du début… Ah mince, faut trouver un nouveau nom de blog… Bah, tant mieux, l’ancien était nul / simpliste / trop long / bateau…

    Et l’envie d’écrire, simplement…
    L’envie de partager, simplement…
    Mais avec qui ?
    On ne sait jamais vraiment…
    Pour le moment, comme je ne suis pas une fan des réseaux sociaux, et de me faire de la pub, j’avoue que je partage uniquement avec mon ordinateur.
    C’est bien aussi :p

    Bonne aventure à toi en tout cas…
    Je pense que je vais suivre tout ça, j’aime beaucoup le nom de ton blog (je suis presque jalouse de ne pas y avoir pensé pour le mien… J’adore !) et j’aime bien aussi les articles “tout et rien”, juste pour parler… 🙂

    Alors à bientôt sûrement ! ^^

    1. Merci beaucoup pour ton commentaire ! J’avoue que j’ai également passé beaucoup de temps sur la construction du blog, son design… Les joies du perfectionnisme !

      J’espère te recroiser sur ces pages dans un futur proche alors et je te souhaite bonne continuation pour ton blog sur lequel je ne manquerai pas de faire un tour 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.